2022 wjc joshua roy

L’avantage du Mondial junior estival

Le report du Championnat mondial junior a offert à Joshua Roy une seconde chance de se tailler une place dans la formation canadienne

François Lafleur
|
15 août 2022
|

Joshua Roy n’a pas volé sa place au sein de la formation canadienne qui participe actuellement à la reprise du Championnat mondial junior 2022.

Après avoir représenté le Canada pour une première fois sur la scène mondiale au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans en 2019, la prochaine étape consistait à percer la formation au Mondial junior.

« C’est un honneur, reconnaît le jeune joueur de centre. Le Championnat mondial junior est le tournoi le plus important pour notre catégorie d’âge. C’est une belle occasion pour moi d’y participer et de représenter le Canada. Je suis très chanceux de porter le chandail à la feuille d’érable. On va essayer de remporter la médaille d’or. »

Pourtant, tout n’a pas été au beau fixe pour l’espoir des Canadiens de Montréal. L’hiver dernier, il avait été l’un des derniers joueurs retranchés d’Équipe Canada à quelques jours du début du tournoi qui allait être annulé avant d’être remis à cet été.

« Quand j’ai été retranché dans le temps des Fêtes, je m’étais fixé comme objectif de faire l’équipe qui participerait au tournoi 2023 », révèle Roy, un choix de 5e tour (150e au total) au Repêchage 2021 de la LNH. « Lorsqu’on a annoncé que le tournoi 2022 allait être rejoué cet été, c’est aussi devenu un objectif sans savoir si l’équipe allait changer. Quand j’ai reçu l’appel m’informant que j’avais été sélectionné, j’étais très content. J’avais travaillé fort pour ça. »

Si le natif de Saint-Georges-de-Beauce affirme que sa présence au Mondial junior 2022 n’est qu’un bonus en prévision du prochain tournoi, il n’entend quand même pas se croiser les bras. Au contraire, il se croit en mesure de contribuer aux succès de l’équipe.

« Je suis arrivé ici avec la volonté de prouver ce que je suis capable de faire et d’aider l’équipe du mieux que je peux à remporter le tournoi », analyse celui qui vient de célébrer son 19e anniversaire le 6 août dernier. « On est tous ici pour ça. Les joueurs sont prêts à tout donner sur la patinoire. On a eu de gros entraînements avec l’équipe à Calgary avant de se diriger vers Edmonton. On est prêts pour ce tournoi. »

Après avoir entamé le camp d’entraînement sur un cinquième trio, Roy a rapidement été placé aux côtés de Mason McTavish et Connor Bedard, deux des meilleurs joueurs de la formation, par l’entraîneur-chef Dave Cameron.

Il a rapidement compris la chance qui se présentait à lui de jouer avec deux vedettes en devenir.

« Mason, c’est un gars qui agit comme un professionnel dans le vestiaire », raconte Roy, qui cumule un but et quatre mentions d’aide en trois rencontres en ronde préliminaire. « C’est un excellent meneur, c’est pour ça qu’il a été nommé capitaine. Il est respecté par tous les joueurs. Dans le cas de Bedard, il est incroyable! Il n’a que 16 ans, mais il a l’air plus âgé. Il est vraiment bon. C’est super amusant de jouer avec ces deux gars-là. »

À la conclusion du Championnat mondial junior, le jeune attaquant poursuivra sa préparation en vue du camp d’entraînement des Canadiens. Il ne se fait toutefois pas d’illusions et s’attend à retourner jouer avec le Phoenix de Sherbrooke afin de disputer une quatrième et dernière saison dans la LHJMQ.

Après avoir atteint les demi-finales en séries l’année dernière, Roy s’attend à ce que son équipe soit encore meilleure et puisse rivaliser pour l’obtention de la Coupe du Président.

« Ça va être une saison spéciale », souligne celui qui a obtenu 119 points avec Sherbrooke en 2021-2022. « C’est cette année qu’on y va pour la Coupe. L’an passé, ce n’était pas vraiment prévu, mais on a découvert que notre équipe était assez bonne néanmoins. On a fait un petit bout de chemin en séries. Cette année, c’est notre deuxième chance. Dans mon cas, ça va être ma dernière saison, donc c’est certain que je vais tout donner pour remporter la Coupe avant de terminer ma carrière junior. On a tellement un bon groupe à Sherbrooke, donc c’est plaisant de bien performer avec ces gars-là. J’ai vraiment hâte de voir ce qu’on va faire cette année! »

Repêché au premier rang par les Sea Dogs de Saint John lors du Repêchage 2019 de la LHJMQ, Roy voit d’un bon œil son retour dans la LHJMQ.

Après avoir obtenu plus de points à sa troisième saison (119) que lors de ses deux premières combinées (79), il a comme objectif de devenir un joueur plus professionnel, puisqu’il reconnaît que ses talents de marqueur ne suffiront pas pour qu’il s’établisse dans la LNH.

« Cette année, je veux encore peaufiner mon jeu, affirme-t-il. C’est certain que je vais obtenir des points, mais l’important sera de faire en sorte que je joue de façon plus professionnelle. Les Canadiens ne regarderont pas juste le nombre de points que j’obtiens. Ils vont regarder la façon dont je joue parce que le style de jeu au niveau junior est complètement différent du niveau professionnel. Si je veux bien performer plus tard, il faut que j’améliore mon jeu. Il y a certains détails sur lesquels je dois travailler pour avoir du succès dans le futur. »

La route vers Montréal sera un long périple pour Joshua Roy et le mènera sans doute à faire un détour par Sherbrooke d’ici quelques semaines, mais le parcours du jeune hockeyeur a commencé sur une très bonne note en Alberta.

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 284-6484 

emadziya@hockeycanada.ca

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 777-4567

ssharkey@hockeycanada.ca

 

Jeremy Knight
Responsable, communications organisationnelles
Hockey Canada

(647) 251-9738

jknight@hockeycanada.ca

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
ENF 2022-2023 : USA 2 – CAN 1 (Match 2)
Campbell a bloqué 32 tirs, mais le Canada a perdu à Kamloops.
ENF 2022-2023 : USA 4 – CAN 3 TB (match 1)
Clark donne l’avance aux siennes en troisième, mais le Canada s’incline en tirs de barrage.
M17 2022 : Jour 10 – samedi 12 novembre
Les É.-U. ont remporté la médaille d’or, Canada Rouges a obtenu l’argent et la Finlande repart avec le bronze.
M17 2022 : Jour 9 – vendredi 11 novembre
Canada Blancs, Canada Noirs et Canada Rouges ont chacun remporté leur match vendredi.
Horaire