2021 22 nwt coach connection jenner saulnier

De l’inspiration derrière le banc pour Jenner et Saulnier

Voici Gil Langlois et Darren Saulnier, des entraîneurs au hockey mineur qui ont exercé une influence marquante et profonde sur des membres de l’équipe nationale féminine du Canada

Shannon Coulter
|
26 novembre 2021
|

Toutes les joueuses de l’équipe nationale féminine du Canada ont gravi les échelons à partir de l’échelle locale. Au fil de leur parcours, elles ont eu des entraîneurs qui ont forgé leur style de jeu et alimenté leur amour du hockey.

Voici un portrait de l’influence marquante de deux entraîneurs sur deux joueuses.

Brianne Jenner et Gil Langlois

Gil Langlois a dirigé Brianne Jenner pendant une saison, tôt dans la carrière au hockey mineur de la joueuse. Langlois s’est intéressé à l’entraînement lorsque ses enfants ont commencé à faire du sport. Même s’ils ne se sont côtoyés que pendant peu de temps au sein des Royals de St. Catharines, Langlois et Jenner ont été marqués l’un par l’autre.

Hockey Canada (HC) : Qu’est-ce qui vous a motivé à poursuivre votre carrière d’entraîneur après que vos enfants aient terminé leur hockey mineur?

Gil Langlois (GL) : La passion pour l’entraînement et le fait de travailler auprès des jeunes. J’adore pouvoir mettre en pratique et partager ce que j’ai appris. J’ai toujours eu en moi ce désir d’entraîner : j’ai dirigé des équipes de tee-ball, de soccer, de baseball et de hockey. C’est pour moi une vocation et elle était toujours aussi vive même si mes enfants ne jouaient plus, alors j’ai continué à m’impliquer. Je n’ai pas beaucoup joué au niveau mineur, mais la possibilité d’apprendre et de transmettre mes apprentissages aux plus jeunes est très gratifiante.

HC : Quels sont vos souvenirs préférés du temps où vous dirigiez Brianne?

GL : Il y en a deux qui me font sourire. Une fois, un de mes jeunes avait placé une peluche Beanie Baby dans un casier en déclarant que c’était notre porte-bonheur. Ces jeunes avaient huit ans, alors je n’y voyais aucun problème. Un ou deux matchs plus tard, il y avait une demi-douzaine de peluches. Tout le monde a fini par en apporter un, et Brianne m’a donné le sien. Imaginez-moi en train de diriger mon équipe avec des Beanie Baby qui sortent de mes poches, car j’étais rendu à les avoir sur le banc. Et Brianne m’en avait apporté un pour me porter chance… C’était assez rigolo. Voici un autre moment que je n’oublierai jamais. C’était lors d’un tournoi. J’ai fait mon discours d’avant-match, comme toujours. L’équipe a sauté sur la glace, et c’était un match difficile, mais on a gagné. Après la partie, Brianne est venue me voir et m’a dit : « On l’a gagné pour toi, coach. » Elle n’avait que huit ans, mais en tant qu’entraîneur, j’avais été très touché de voir qu’elle s’était donné corps et âme et m’avait dédié la victoire.

HC : Gil, quel message souhaitez-vous transmettre à Brianne?

GL : Je veux lui dire à quel point je suis fier d’elle pour tous ses accomplissements sur la patinoire et ailleurs. J’ai toujours su qu’elle avait le talent et les habiletés nécessaires, et je suis heureux du grand succès qu’elle connaît. Je souhaite à Brianne et à sa famille beaucoup de bonheur.

HC : Brianne, quel message souhaitez-vous transmettre à Gil?

Brianne Jenner : Merci pour l’influence positive que tu as eue sur moi. Les entraîneurs à l’échelle locale sont tellement importants. Ils ont la possibilité de faire naître chez leurs joueurs une passion pour le hockey qui durera toute leur vie, et c’est ce que Gil a fait pour moi. J’étais si heureuse de sauter sur la glace tous les jours, et peu importe si j’en faisais une carrière ou non, je savais que j’aurais toujours cet enthousiasme pour le hockey. J’ai appris beaucoup de choses grâce à cela. Je remercie Gil d’avoir été ce genre d’entraîneur pour moi.

Jill Saulnier et Darren Saulnier

Darren Saulnier était très impliqué auprès des équipes de hockey mineur dans lesquelles jouait sa fille Jill, en Nouvelle-Écosse. Il a vu ses enfants grandir en jouant au hockey, et que ce soit en tant qu’entraîneur ou bénévole, Darren a toujours eu un lien privilégié avec ce sport.

HC : Darren, comment êtes-vous devenu entraîneur?

Darren Saulnier (DS) : Plus jeunes, mes frères et moi jouions au hockey. Je savais que j’allais transmettre ma passion à mes enfants, alors très tôt, j’ai enfilé les patins à mon fils, Brennan, et à Jillian. Je construisais aussi une patinoire dans ma cour, comme bien des familles canadiennes. C’est un peu comme ça que tout a commencé. Les enfants ont ensuite joué pour une équipe Timbits, et j’ai décidé d’être bénévole. C’est en fait mon fils qui a fait le saut en premier; Jill l’a rejoint un an plus tard. Je les ai dirigés dans le programme Timbits, et ils ont joué ensemble dans une ligue de garçons jusqu’à ce que Jill joue avec d’autres filles. Plus tard, j’étais adjoint ou bénévole, et lors de la seule saison de Jill dans une ligue de hockey féminin avant qu’elle ne quitte la maison, j’étais l’entraîneur de son équipe.

HC : Quel moment vous a marqué dans le parcours de Jill?

DS : Je crois que le fait d’être acceptée très jeune dans une équipe de garçons a grandement contribué à faire naître sa passion pour le hockey. De pouvoir tisser des liens avec son frère et les autres garçons l’a vraiment motivée. C’était très important pour elle, à cet âge, de se sentir incluse dans le groupe.

HC : Darren, quel message souhaitez-vous transmettre à votre fille?

DS : Je lui dirais simplement de continuer à réaliser son rêve. Jill s’épanouit surtout dans une équipe tissée serrée. Elle m’a récemment dit que de toutes les équipes dont elle a fait partie, c’est celle pour laquelle elle évolue actuellement où la chimie opère le plus.

HC : Jill, quel message souhaitez-vous transmettre à votre père?

Jill Saulnier : Merci pour tout le temps que tu m’as consacré. Merci d’être resté assis sur un contenant de crème glacée à me refiler des rondelles dans la cour. Merci de m’avoir amené à la piste d’athlétisme et de m’avoir appris à travailler fort et à garder la flamme vivante. Parfois, dans notre parcours, notre passion s’étiole, car le chemin n’est pas toujours facile. Mon père a été celui qui m’a toujours ramené vers mon objectif.

Vous aimeriez vous impliquer derrière le banc dans votre communauté? Pour en savoir plus, communiquez avec votre association de hockey locale et visitez le HockeyCanada.ca/entraineurs .

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
dsaillant@hockeycanada.ca

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
emadziya@hockeycanada.ca

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
ssharkey@hockeycanada.ca

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
ENJ 2022 : CAN 11 – AUT 2 (ronde préliminaire)
Bedard devient le sixième à inscrire quatre buts en un match dans un gain contre l’Autriche.
ENJ 2022 : CAN 6 – CZE 3 (ronde préliminaire)
Owen Power a inscrit trois buts, et le Canada a battu la Tchéquie à Edmonton.
ENJ 2022 : CAN 6 – RUS 4 (match préparatoire)
Deux buts et une aide pour McTavish dans un gain du Canada.
CMJ 2022 : Trois masques, deux Équipes Canada
Voyez les masques uniques qui seront portés au Mondial junior.
Horaire