2021 bhm zack vermeulen feature f

Bonheur insulaire

Malgré une enfance loin des patinoires dans les Caraïbes, Zack Vermeulen, 15 ans, gravit rapidement les échelons du hockey mineur sur l’île de Vancouver

Hockey C.-B.
|
27 février 2021
|

Figurez-vous que Zack Vermeulen s’est découvert une passion pour le hockey aux îles Turques et Caïques, cet archipel antillais composé d’une quarantaine d’îles mieux connu pour ses centres de villégiature luxueux et ses eaux bleues cristallines. Le parcours au hockey a été plutôt sinueux pour le jeune de 15 ans qui habite maintenant sur l’île de Vancouver, endroit où sa famille et lui se sont établis à leur arrivée au Canada, en 2014.

Né en Afrique du Sud, Zack a joué au soccer et au rugby avant son déménagement dans les Caraïbes, en 2011. C’est en mars de la même année qu’il a vu son premier match de hockey à la télévision. Il a tout de suite été séduit par la rapidité et la grâce de ce sport.

L’absence d’aréna de hockey sur glace aux îles Turques et Caïques n’a pas freiné les ardeurs du jeune Zack. Il a supplié sa mère de lui trouver de l’équipement de hockey, ce qui ne fut pas une tâche facile : la famille a dû en faire venir d’aussi loin que Miami. C’est ainsi que Zack a pu commencer à jouer au hockey sur patins à roues alignées, avant que sa famille ne déménage à nouveau. En 2014, ils sont installés à Parksville, en Colombie-Britannique, sur la côte est de l’île de Vancouver.

Communauté de quelque 10 000 habitants, Parksville est reconnue pour la douceur de son climat (pour le Canada, du moins). C’est là que Zack, qui avait alors neuf ans, a joué au hockey sur glace pour la première fois, endossant l’uniforme de l’Association de hockey mineur Oceanside.

Son amour pour le hockey a grandi au fil des amitiés qu’il a nouées et du plaisir qu’il a eu sur la glace. « Au hockey, j’aime rencontrer de nouvelles personnes et tisser des liens simplement par le fait de jouer quelques matchs ensemble », dit-il.

L’aréna local de l’Oceanside est nommé en l’honneur de Howie Meeker, un membre du Temple de la renommée du hockey qui a vécu à Parksville après sa carrière de joueur et de communicateur sur la chaîne nationale, jusqu’à son décès en novembre 2020, à 97 ans. Meeker redonnait toujours à la communauté locale de hockey avec enthousiasme. « Il a rencontré mon équipe à 5 h 30 un matin et nous a expliqué que, de bien des façons, le hockey nous prépare à la vie », raconte Zack.

Le jeune joueur reconnaît l’aide qu’il a reçue tout au long de son parcours, notamment celle de ses merveilleuses sœurs, qui le soutiennent sur la glace comme ailleurs. « Elles ont donné beaucoup de temps et fait des sacrifices, m’ont conduit à l’aréna, sans se plaindre. »

Ses remerciements s’étendent aussi à Ward Stouffer, son premier entraîneur. « Ward m’a montré comment tirer et bien d’autres choses utiles pour réussir au hockey, et il m’a dit qu’il croyait en moi. »

Stouffer était un golfeur professionnel d’expérience qui a joué pendant 10 ans sur les circuits canadien et asiatique. Par la suite, il a été professionnel en titre et directeur du club de golf Fairwinds. Il est décédé subitement d’un arrêt cardiaque en janvier 2017, à 56 ans. Sa passion pour l’enseignement des sports était contagieuse et a marqué Zack.

En 2017, le joueur et sa famille quittent Parksville, cette fois pour s’établir à 150 kilomètres au sud de Victoria. Dans la capitale provinciale, il a joué avec trois associations de la région, soit Saanich (maintenant Victoria), Peninsula et Juan de Fuca. Son jeu a progressé, et Zach est passé de la division 2 à la division 1.

Pendant la saison 2020-2021, Zach a fait le saut dans la classe AAA avec les Royals de South Island, dans la Ligue M16AAA de Hockey C.-B. La ligue est composée de 10 équipes régionales, qui accueillent les meilleurs joueurs de 15 ans de la Colombie-Britannique et du Yukon. Les joueurs des Royals viennent du sud de l’île de Vancouver.

Brett Vestby, l’entraîneur-chef des Royals et l’un des entraîneurs préférés de Zack, est impressionné par le caractère de son joueur. « Zack est la définition même d’un bon coéquipier et d’un bon meneur », dit-il. « Il est le premier à se porter à la défense d’autrui, à tout faire pour aider les autres. Il place la barre haute pour ses coéquipiers et se montre exigeant. Son caractère et son attitude en ont fait un choix évident pour notre groupe de meneurs cette saison. Pour faire progresser son jeu, Zack demande constamment des conseils et des trucs à ses entraîneurs. Il est déterminé à s’améliorer dans tous les aspects du sport, peu importe le niveau de difficulté. »

Malgré les restrictions et les défis imposés par la pandémie de COVID-19 cette saison, Zack ne se laisse pas démonter. Ses coéquipiers et lui sont autorisés à s’entraîner sur glace trois ou quatre fois par semaine, et il cherche à imiter le jeu de son hockeyeur préféré, soit Mitch Marner des Maple Leafs de Toronto.

D’une île à l’autre, du jeu sur patins à roues alignées dans les Caraïbes au jeu sur glace sur la côte du Pacifique au Canada, l’amour de Zach pour le hockey a grandi. Le jeune joueur est une véritable source d’inspiration. Il est la preuve qu’il n’est jamais trop tard pour commencer à jouer, et que les efforts, la passion et le dévouement sont porteurs de joie.

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
dsaillant@hockeycanada.ca

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
emadziya@hockeycanada.ca

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
ssharkey@hockeycanada.ca

 

Videos
Photos
CMM 2021 : CAN 3 – FIN 2 PROL. (médaille d’or)
Paul joue les héros en prolongation, et le Canada gagne l’or à Riga.
CMM 2021 : CAN 4 – USA 2 (Demi-finale)
Mangiapane marque deux buts et le Canada jouera pour l’or.
CMM 2021 : CAN 2 – COR 1 PROL. (Quart de finale)
Mangiapane marque en prolongation, et le Canada passe en demi-finale.
CMM 2021 : FIN 3 – CAN 2 TB (Préliminaire)
Pirri et Comtois marquent, mais le Canada perd contre la Finlande.
Horaire