2022 first shift leafs girl 960

Inspirer la relève grâce à la Première Présence

Des joueuses de l’Association de hockey féminin Central York s’amusent à transmettre leur passion pour le hockey à de jeunes participantes du programme Première Présence LNH/AJLNH

Shannon Coulter
|
18 mars 2022
|

Quand Kennedy Jackson a commencé à jouer au hockey à l’âge de quatre ans, elle a été inspirée par des joueuses qui avaient pris le temps de faire du bénévolat auprès de son équipe.

« J’admirais les filles plus vieilles qui venaient m’aider sur la glace », affirme-t-elle.

Aujourd’hui âgée de 17 ans, Jackson a l’occasion de s’impliquer à titre d’entraîneuse dans le cadre de la Première Présence LNH/AJLNH au sein d’un programme féminin de l’Association de hockey féminin Central York (CYGHA).

« Je tiens à ce qu’elles puissent ressentir ce que j’ai vécu », confie Jackson, qui joue pour l’équipe bleue des M18 A de la CYGHA. « Je veux juste aider d’autres enfants à aimer le hockey comme d’autres m’y ont initiée quand j’étais jeune. »

Le retour du programme était grandement attendu dans cette association située à Aurora, en Ontario. La CYGHA a accueilli son premier programme Première Présence LNH/AJLNH lors de la saison 2019-2020, mais la pandémie de COVID-19 a fait en sorte qu’il n’a pas été tenu là-bas depuis.

« Je suis tellement content qu’il revienne enfin après ces annulations », lance Keith Higgins, coordonnateur sur glace de la CYGHA pour le programme Première Présence LNH/AJLNH. « Ma première expérience a été tellement plaisante. »

Le programme féminin Première Présence LNH/AJLNH commence le 26 mars; toutes les participantes y seront pour la séance d’essayage de leur nouvel équipement complet fourni par Bauer. Ensuite, elles prendront part à six séances sur glace pour apprendre les rudiments du patinage et du hockey.

« À leur première séance, certaines filles se concentrent à se tenir debout et à virer d’un côté », commente Higgins. « Et après quelques semaines, elles sont capables de patiner partout sur la glace, de faire quelques mouvements et de toucher à la rondelle. C’est vraiment cool à voir. J’aime être témoin de cette progression, les jeunes s’améliorent tellement rapidement. »

Le programme Première Présence LNH/AJLNH, qui offre aux jeunes un équipement et du temps sur la glace, se veut une initiation accessible et abordable au hockey.

« C’est une superbe manière de recruter de nouveaux membres », affirme Katie Williams, vice-présidente de la division féminine de la CYGHA. « Les filles s’amusent vraiment; nos bénévoles sont incroyables et ont autant de plaisir que les enfants. Le programme met bien en valeur le hockey féminin dans notre communauté. »

« En général, je crois que nous devons veiller à garder les filles au hockey et à faire en sorte que ce sport soit accessible et abordable », exprime Mark Dubeau, président de la CYGHA. « Pendant que les jeunes sont sur la glace, il y a toujours une personne de notre équipe de direction sur place qui accueille les parents dans l’environnement du hockey dans le but de leur donner le goût de poursuivre leur expérience dans ce sport. »

Après la conquête de la médaille d’or de l’équipe olympique féminine du Canada aux Jeux olympiques d’hiver de 2022 à Beijing, en Chine, la visibilité accrue du hockey féminin sur la scène internationale pourrait motiver encore plus de filles à enfiler des patins et à tenir un bâton de hockey dans leurs mains.

« Je pense que le fait d’avoir vu les femmes remporter l’or aux Jeux olympiques peut donner le goût à de jeunes filles de pratiquer ce sport et d’en apprendre les rudiments », analyse Katie Macey, une joueuse de 16 ans de l’équipe bleue des M18 A de la CYGHA. « Voir des femmes atteindre leurs objectifs au hockey peut inspirer des jeunes à les imiter. »

Équipe Canada n’est pas la seule source d’inspiration pour motiver les jeunes filles à sauter sur la glace. De nombreuses bénévoles de ce programme Première Présence LNH/AJLNH sont des joueuses des divisions M13 à M18, ce qui permet aux participantes de tisser des liens avec de jeunes modèles de leur communauté du hockey.

« C’est très important », dit Macey, qui agira à titre d’entraîneuse bénévole. « Quand on joue un rôle de modèle, on donne l’exemple, on enseigne le respect, on montre comment travailler fort et on aide à développer des habiletés. Ça vient avec beaucoup de responsabilités. »

La fille de Higgins, Kaia, a été bénévole pour le programme lors de la saison 2019-2020. Cette année, la jeune de 12 ans sera entraîneuse débutante et a hâte d’aider les participantes lors des séances sur glace.

« C’est vraiment un beau sentiment de savoir que je peux jouer un rôle de modèle », commente-t-elle. « Plus jeune, j’ai toujours voulu continuer de jouer au hockey en donnant l’exemple aux plus jeunes filles. »

Les bénévoles prennent plaisir à partager leur amour du hockey avec la relève féminine.

« Je voulais simplement aider les jeunes à vivre la passion du hockey, c’est l’activité qui me rend le plus à l’aise », confie Macey. « Chaque fois que je vais sur la glace, j’oublie tout le reste, et je veux juste aider les jeunes filles à s’amuser dans le sport que j’adore. »

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
dsaillant@hockeycanada.ca

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
emadziya@hockeycanada.ca

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
ssharkey@hockeycanada.ca

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
FM18 : CAN 2 – FIN 0 (ronde préliminaire)
Le Canada perd malgré ses 40 tirs au but contre 17 pour la Finlande.
Coupe du centenaire 2022 : 29 mai (match de championnat)
Brooks est revenue de l’arrière et a battu Pickering pour gagner un troisième titre national.
CMM 2022 : FIN 4 – CAN 3 PROL. (médaille d’or)
Max Comtois crée l’égalité, mais le Canada termine avec l’argent.
Coupe du centenaire 2022 : 28 mai (demi- finales)
Brooks et Pickering ont confirmé leur place en finale du championnat national.
Horaire