Championnat mondial junior 2021 de l'IIHF

Blogue de la bulle : Brian Cheeseman

Le thérapeute parle de la contribution des bénévoles dans la bulle et des activités du temps des fêtes de l’équipe, et remercie amis et familles pour leur soutien à distance

Mercredi 30 décembre

Je vous salue une fois de plus de l’intérieur de la bulle, ici à Edmonton. Vous dire combien je suis content d’être de retour dans l’enceinte familière de la Rogers Place! Au nom de Hockey Canada, j’aimerais sincèrement remercier les Oilers de nous donner accès à leur vestiaire ultramoderne, à leur deuxième chez-soi loin de la maison.

Les membres du personnel des services aux équipes ici dans la bulle font des pieds et des mains pour prendre soin des équipes cette année, et nous leur devons une fière chandelle pour leur travail acharné. Voir des visages familiers dans l’immeuble, parmi les membres du personnel d’établissement, d’entretien et de sécurité, me rappelle tout ce que ça prend pour réaliser un événement de cette ampleur, encore plus en contexte de pandémie mondiale.

Mon expérience dans la bulle est différente cette fois. Ma participation dans la bulle de la LNH consistait essentiellement en un rôle de soutien. Je veillais notamment à la lessive, à la configuration des bancs et à l’approvisionnement des vestiaires. Ici, je suis de retour dans la salle des traitements et derrière le banc, exerçant avec passion mon métier de thérapeute en sport. Je suis ému quand je pense que le 23 décembre, je participais à mon premier vrai match de hockey depuis le 7 mars. Derrière le banc au Mondial junior, les autres membres du personnel de soutien et moi avons une pensée pour tous nos collègues qui n’ont pas encore pu retourner au travail cette année. En espérant pour nous tous un retour à la normale l’année prochaine, et pas seulement dans le monde du hockey.

Depuis la dernière fois que je vous ai écrit, nous avons joué trois matchs et avons eu d’innombrables occasions de tisser des liens au sein de l’équipe pendant le temps des fêtes. Nous avons fait un souper d’équipe la veille de Noël et avons même eu la visite du père Noël et de ses lutins. Je suis ravi de vous dire que tout le monde a été sage cette année! Pendant les temps libres, nous jouons aux poches, au tennis de table et à des jeux vidéo dans la spacieuse salle des repas du J.W. Marriott. Et grâce à Brett Kissel, vedette canadienne de musique country, nous avons aussi deux guitares acoustiques. Un de ces soirs, Alex Newhook, Dawson Mercer et moi-même pourrions bien organiser une « fête de cuisine » typiquement terre-neuvienne.

Être séparé de sa famille et de ses amis pendant les fêtes est souvent difficile, mais nous avons récemment reçu une surprise spéciale de la part de Hockey Canada. À notre insu à tous, membres du personnel et joueurs, nos familles ont été contactées pour enregistrer un message vidéo spécial pour Noël et pour nous souhaiter bonne chance. C’était un sentiment incroyable de voir la joie et la fierté illuminer les visages tandis que nous regardions ces messages. Notre participation ici ne serait certainement pas la même sans le soutien de nos proches. Croyez-moi, nous ne demandons qu’à les rendre fiers et à leur rendre hommage pour leurs sacrifices.

N’importe quel joueur, entraîneur ou membre du personnel vous le dira : ce que nous préférons, ce sont les jours de match. Rien ne s’y compare! L’énergie est palpable dans le vestiaire. La musique joue à fond, les joueurs se préparent, le ruban est appliqué sur les bâtons, les lames des patins sont affilées, et les traitements sont prodigués. Il y a beaucoup de travail en coulisse pour veiller à ce que les joueurs et les entraîneurs disposent de tout le nécessaire pour sauter sur la glace ou prendre place derrière le banc et faire de leur mieux.

J’ai lu un jour « Choisissez un travail que vous aimez, et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie », et je peux affirmer en toute honnêteté que cette devise s’applique parfaitement à notre groupe.

À très bientôt!

Go Canada Go!

Cheese


Le thérapeute parle de son retour « à la maison » à Edmonton pour le Mondial junior, de la préparation à une deuxième bulle et de l’importance d’offrir un bon spectacle aux Canadiens en ce temps des fêtes peu ordinaire

Mardi 15 décembre

Le trajet vers le centre-ville d’Edmonton, ma ville d’adoption, est le même que j’emprunte chaque jour, mais ce matin, la destination et le paysage sont un peu différents. En temps normal, j’arriverais à la Rogers Place et je me dirigerais vers mon bureau, dans le vestiaire des Oil Kings d’Edmonton. Aujourd’hui, je vous écris plutôt du chic J.W. Marriott, de l’autre côté de la rue. D’ici quelques jours, nous pourrons sortir de quarantaine et entamer nos activités dans la bulle du Mondial junior.

Ce sera la deuxième fois que je ferai partie d’une bulle, ayant eu la chance de jouer un rôle de soutien aux services aux équipes de la LNH pendant 65 jours des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. C’était une expérience incroyable, qui m’a permis d’acquérir une perspective intéressante sur le déroulement du Mondial junior à venir. On peut dire que je suis devenu en quelque sorte un expert des bulles de hockey!

En arrivant à Edmonton hier, dans la montée quittant la magnifique vallée riveraine de la ville, je pensais à quel point cet événement est spécial. Pas seulement pour moi à titre de membre du personnel d’Équipe Canada, mais pour tous les Canadiens. D’un océan à l’autre, à l’autre, la pandémie de COVID-19 nous a tous bouleversés. Jamais nous n’aurions imaginé vivre une telle expérience un jour.

Depuis le début de la crise, beaucoup de Canadiens travaillent à domicile, dans ce qui est devenu notre nouveau quotidien. Depuis des mois, les travailleurs de première ligne se dévouent sans relâche pour assurer les meilleurs soins médicaux possibles, et veiller au maintien des chaînes d’approvisionnement et à ce que nous ne manquions de rien. Je veux profiter de cette tribune pour les remercier tous sincèrement pour leur travail acharné, notamment mon frère Neil, qui est urgentologue à St. John’s, T.-N.-L. Nous sommes tous témoins de la contribution inestimable de ces travailleurs, et je peux vous dire que nous souhaitons de tout cœur leur rendre la pareille en leur offrant un bon spectacle et une échappatoire aux rigueurs du quotidien pendant le tournoi.

Ces derniers jours, l’enthousiasme et la fierté de nos joueurs, de nos entraîneurs, de la direction et du personnel de soutien ne cessent d’augmenter. Je peux vous dire avec conviction que tous ceux qui s’impliquent auprès de notre équipe comprennent l’importance et l’ampleur de cet événement en cette année si particulière. Au cours de ma carrière de thérapeute sportif, j’ai eu le privilège de participer à plusieurs événements avec Hockey Canada et de faire partie d’équipes fabuleuses. Mais notre équipe actuelle de joueurs et de membres du personnel a quelque chose de spécial, et ce n’est pas juste parce qu’elle est tricotée serrée. Ces 14 jours d’isolement à Red Deer ont permis de nous rapprocher hors de la patinoire, ce qui transparaîtra assurément dans notre jeu sur la glace. Pendant la quarantaine, j’ai passé beaucoup de temps à réfléchir à mon amour du hockey et à le canaliser dans ma musique, à la guitare.

 

Je remercie tout particulièrement les Rebels de Red Deer et les gens de la ville de Red Deer pour leur formidable hospitalité pendant notre camp de sélection. Les adieux qu’ils ont offerts aux joueurs qui se préparaient à entrer dans l’autobus vers Edmonton étaient très touchants et un signe de leur grande classe.

Dans notre équipe, des gens viennent des quatre coins du pays. Peu importe s’ils ont grandi en jouant sur un étang gelé ou dans un aréna, tous ont rêvé de représenter un jour leur pays et de gagner l’or à domicile dans un tournoi comme le Mondial junior, une véritable tradition canadienne du temps des fêtes. Au lendemain de Noël, veuillez donc afficher fièrement vos couleurs. Ouvrez la télévision et soutenez haut et fort cette formidable équipe, qui tentera de nous apporter un peu de lumière en ces jours sombres.

C’est un grand honneur pour moi de contribuer un peu à cet effort, et j’ai très hâte à la première mise au jeu!

Cheese

Vidéos
Photos
CMJ 2021 : Image par image – les matchs
Du lendemain de Noël au match pour l’or, remémorez-vous les meilleurs moments du parcours du Canada au Mondial junior.
CMJ 2021 : Image par image – à l’aréna
Découvrez Équipe Canada de l’intérieur, sur la glace et dans le vestiaire, par des images prises sur le vif au Mondial junior.
CMJ 2021 : Image par image – les coulisses
Voyez ce qui s’est passé à l’extérieur de la glace au Mondial junior pour les équipes, Hockey Canada, l’IIHF et les bénévoles.
CMJ 2021 : USA 2 – CAN 0 (Médaille d’or)
Le Canada domine dans la colonne des tirs au but, mais s’incline.