Championnat mondial féminin 2021 de l’IIHF

Blogue de la bulle : Emily Clark

L’avant originaire de Saskatoon, en Saskatchewan, discute des premiers jours au camp d’entraînement BFL de l’équipe nationale féminine, présenté par Sobeys : ses occupations, l’adaptation au quotidien dans une bulle et la fébrilité du retour sur la patinoire.

Mardi 19 janvier 2021

Bonjour et bienvenue dans la bulle du camp d’entraînement de l’équipe nationale féminine!

La route a été longue, mais nous y voici enfin! Hier, au premier jour du camp, nous sommes entrés à l’intérieur de notre bulle. Je suis à Calgary depuis quelques semaines, alors je me suis rendue en voiture à l’hôtel dimanche soir, contrairement à la plupart des joueuses et des membres du personnel, qui sont arrivés en avion. J’ai donc pu apporter un grand sac de voyage rempli de collations et de friandises sans avoir à me soucier des frais de bagages – ne le dites pas à mes coéquipières!

Je suis entrée dans la bulle en observant d’importants protocoles de sécurité. À mon arrivée à l’hôtel, je me suis tout de suite dirigée vers ma chambre après l’enregistrement. J’ai défait mes valises et je me suis installée à mon aise tandis que j’attendais mon premier test de dépistage de la COVID-19 et mon souper, livré directement à ma chambre.

Nous avions beaucoup de temps libre avant la réunion d’ouverture du camp, et je ne savais pas trop à quoi m’attendre du confinement dans une bulle. Je savais que je passerais de nombreuses heures seule dans ma chambre, alors j’ai apporté ma console Nintendo Switch et quelques livres. Dimanche soir avait lieu notre première réunion virtuelle. En voyant les membres du personnel et mes coéquipières sur les petites vignettes vidéo, j’ai pris conscience que nous étions enfin ici ensemble, à faire ce que nous aimons.

Lundi, c’était encore journée de quarantaine, seules dans nos chambres. Au programme : test de dépistage de la COVID-19, puis diverses réunions virtuelles, notamment des vidéoconférences avec les entraîneurs, un suivi médical, une consultation en performance mentale et un entraînement avec notre préparateur physique. Ce sont les mêmes réunions qu’on aurait habituellement au camp, mais sur un écran, ce qui est un peu étrange. Mais c’était aussi rafraîchissant et réconfortant de retrouver un semblant de normalité et notre routine. Dans mes temps libres, j’ai beaucoup discuté par vidéo avec mes coéquipières qui sont également ici au camp. C’est curieux de ne pas pouvoir se voir en personne alors qu’elles sont juste au bout du couloir, mais c’était bon de se retrouver et de manger ensemble virtuellement. Le reste de la journée, je vous ai écrit pour le blogue et, en toute honnêteté, j’ai passé beaucoup trop de temps sur TikTok!

Ça fait seulement deux jours que je suis au camp et j’ai bien hâte de sauter sur la glace. Je suis emballée et extrêmement reconnaissante d’être sous le même toit que tout le monde! Onze longs mois ont passé depuis la dernière rencontre de groupe. Pendant ce temps, nous avons travaillé sans relâche pour nous dépasser et tirer le maximum de ce sur quoi nous avions un certain contrôle en cette année remplie de défis. Je suis enchantée que nous ayons la chance de compétitionner pour vous montrer le fruit de notre travail acharné de la dernière année et de nous pousser les unes les autres en vue de nos objectifs d’équipe. Les deux prochaines semaines seront assurément très plaisantes, vivement que le travail sur la glace commence!

Prenez soin de vous!

Clarky

Videos
Photos
2021 DC : ENF – CAN-Blancs (bronze)
Canada Blancs a terminé en troisième place au Défi de la capitale.
2021 DC : ENF - CAN-Noirs (demi-finale)
But gagnant de Benson en prolongation; Canada Noirs passe en finale.
2021 DC : CAN-Noirs – ENF (ronde préliminaire)
Nick Lardis obtient deux points dans un gain de Canada Noirs.
Nouvelles récentes
Les plus populaires